UN PROGRAMME COMPLET

Pour recommencer à vivre normalement

L’opération de la hanche ou du genou

Le placement d’une prothèse de hanche ou d’une prothèse de genou est devenu une opération banale et très bien maîtrisée

Lorsque le cartilage de l’articulation de la hanche ou de celle du genou est usé au point où la douleur vous empêche de vivre normalement et que le traitement concervateur (médicamenteux avec ou sans kiné) ne peut plus vous soulager durablement, il est temps d’envisager une opération pour placer une prothèse. Cette opération va supprimer les douleurs liées à l’arthrose et vous redonner une mobilité qui vous permettra de revivre normalement.

Pour les deux articulations, l’opération dure en général moins d’une heure. Les pertes de sang sont limitées au point où il ne faut plus avoir recours à une transfusion sanguine. Pour ces deux opérations, on ne coupe plus les tendons, ni les muscles. L’anesthésie est adaptée spécifiquement à chaque patient et dans le cas de l’opération du genou, il s’agit généralement d’une anesthésie locorégionale. En finalité, toutes ces évolutions opératoires font en sorte que le patient à une meilleure et plus courte revalidation, ainsi que moins de douleurs postopératoires qu’avant. La qualité des prothèses actuelles permet une grande durabilité. 

Dans le cas où vos douleurs le nécessitent, ces évolutions vous permettent de décider plus objectivement et plus sereinement d’opter pour une opération, afin recommencer à vivre normalement.

Play Video
Play Video
Hanche
Bons réflexes

Il n’est pas nécessaire de faire de gros aménagements dans votre habitation. La plupart des aides techniques finissent au placard après quelques jours. Pour éviter les chutes, voici quelques simples astuces pour aménagez votre intérieur les premiers jours suivants votre opération

Hanche
Révalidation brève

Dans la majorité des cas, la marche est reprise dès le lendemain de l’opération. Si nécessaire, quelques exercices de mobilisation active sont prévus afin de cibler les muscles “sidérés” et leur rendre une activité normale. Dès le lendemain ou le surlendemain de votre opération, avec l’aide des kinésithérapeutes, vous vous réapproprierez quelques activités de la vie quotidienne comme la pratique des escaliers, par exemple. Bien entendu, les kinés répondent à vos questions et vous montrent tous les mouvements utiles pour les jours qui suivent l’opération.

Hanche
Préserver les muscles

Aujourd’hui, la méthode opératoire pour le placement d’une prothèse de hanche a évolué au point où on ne coupe plus les muscles et ça change tout! Dans la plupart des cas, les muscles sont entièrement préservés. Dans la voie d’abord “antérieure” que nous utilisons depuis 2006, les muscles sont simplement écartés. Cette technique chirurgicale permet les avantages suivants : une opération moins intrusive, une cicatrice réduite, une revalidation écourtée, une stabilité de la prothèse augmentée, etc. Dans la majorité des cas, les patients sont rétablis deux mois après l’opération.

Hanche
Risque luxation diminué

La luxation de prothèse de hanche, au 20e siècle de 3% environ, est aujourd’hui très rare et presque anecdotique: de l’ordre de 0,3%. La technique préservant les muscles que les chirurgiens Eric Manche et Bernard Geulette utilisent dans leur placement de prothèse de hanche, se traduit par une articulation fort stable du fémur doté de la prothèse dans le nouveau cotyle. Grâce à cette technique, le risque que la prothèse se déboîte du cotyle est négligeable. Etant donné que les muscles sont préservés, ils peuvent exercer une pression ferme dans le cotyle rapidement après l’opération. Il n’y a donc presque plus jamais de longue période de rétablissement. C’est la raison principale qui fait diminuer le risque de luxation à 0,3% et vous permet de rapidement reprendre vos activités quotidiennes habituelles sans risque de luxation.

Hanche
Douleur réduite

La méthode opératoire, grâce à laquelle les muscles sont préservés, réduit fortement les douleurs postopératoires. Toutefois, une réaction inflammatoire est possible, comportant douleur, rougeur, chaleur et gonflement, mais ça ne dure pas longtemps. Vous bénéficiez d’un dispositif anti-douleur dès la sortie de la salle d’opération. Vous gérez vous-même la quantité de médicament qui est à votre disposition, en fonction de vos besoins.

Genou
Bons réflexes

Pour votre retour de l’hôpital après l’opération, ne prévoyez aucun aménagement compliqué à votre domicile. Par contre, assurez-vous de disposer d’un agencement élémentaire de sécurité. Voici quelques simples astuces pour aménager votre intérieur, surtout pour les premiers jours suivants votre opération:

Genou
La kinésithérapie

Retrouver de la flexibilité et de la souplesse au genou suite au placement d’une prothèse, dépend notamment de votre investissement dans vos séances de kinésithérapie. Et ça commence dès l’hôpital. Le lendemain de l’opération, un kinésithérapeute de notre équipe vient vous rendre visite. Il est là pour vous aider à faire vos premiers pas, vous montrer comment utiliser les béquilles et corriger vos erreurs de débutant à l’utilisation de béquilles. Le kiné vous apprend à gagner en autonomie. L’objectif est que vous arrivez à vous déplacer seul avec une ou deux béquilles, en fonction de votre évolution et des recommandations de votre chirurgien. Normalement, quand vous quittez l’hôpital, quelques jours après l’opération, vous devez avoir récupéré quasiment 90° de flexion, vous marchez seul et êtes capable de monter et descendre les escaliers.

Hanche
Révalidation brève

Dans la majorité des cas, la marche est reprise dès le lendemain de l’opération. Si nécessaire, quelques exercices de mobilisation active sont prévus afin de cibler les muscles “sidérés” et leur rendre une activité normale. Dès le lendemain ou le surlendemain de votre opération, avec l’aide des kinésithérapeutes, vous vous réapproprierez quelques activités de la vie quotidienne comme la pratique des escaliers, par exemple. Bien entendu, les kinés répondent à vos questions et vous montrent tous les mouvements utiles pour les jours qui suivent l’opération.

Hanche
Préserver les muscles

Aujourd’hui, la méthode opératoire pour le placement d’une prothèse de hanche a évolué au point où on ne coupe plus les muscles et ça change tout! Dans la plupart des cas, les muscles sont entièrement préservés. Dans la voie d’abord “antérieure” que nous utilisons depuis 2006, les muscles sont simplement écartés. Cette technique chirurgicale permet les avantages suivants : une opération moins intrusive, une cicatrice réduite, une revalidation écourtée, une stabilité de la prothèse augmentée, etc. Dans la majorité des cas, les patients sont rétablis deux mois après l’opération.

Hanche
La prothèse de hanche

Cette prothèse de hanche Pinnacle, distribuée par Depuy Synthes (Johnson & Johnson) a déjà à son actif plusieurs dizaines de millions de placements chez les patients dans le monde entier.

 
Genou
La prothèse de genou

La prothèse totale du genou de ATTUNE™ est l’un des plus grands projets de recherche et de développement de l’histoire de la reconstruction articulaire chez DePuy Synthes (Johnson & Johnson). Cette prothèse est avancée en matière de conception, de cinématique, d’ingénierie et de matériaux pour offrir une grande stabilité et une grande amplitude de mouvement.

 
Hanche
Préserver les muscles

Aujourd’hui, la méthode opératoire pour le placement d’une prothèse de hanche a évolué au point où on ne coupe plus les muscles et ça change tout! Dans la plupart des cas, les muscles sont entièrement préservés. Dans la voie d’abord “antérieure” que nous utilisons depuis 2006, les muscles sont simplement écartés. Cette technique chirurgicale permet les avantages suivants : une opération moins intrusive, une cicatrice réduite, une revalidation écourtée, une stabilité de la prothèse augmentée, etc. Dans la majorité des cas, les patients sont rétablis deux mois après l’opération.

 
Hanche & Genou
Quand décider ?

Lorsque le cartilage de l’articulation de la hanche ou de celle du genou est usé au point où la douleur vous empêche de vivre normalement et que le traitement concervateur (médicamenteux avec ou sans kiné) ne peut plus vous soulager durablement, il est temps d’envisager le placement d’une prothèse. Cette opération supprime les douleurs liées à l’arthrose et vous redonne une mobilité qui vous permet de revivre normalement.

 
Genou
La kinésitherapie

Retrouver de la flexibilité et de la souplesse au genou suite au placement d’une prothèse, dépend notamment de votre investissement dans vos séances de kinésithérapie. Et ça commence dès l’hôpital. Le lendemain de l’opération, un kinésithérapeute de notre équipe vient vous rendre visite. Il est là pour vous aider à faire vos premiers pas, vous montrer comment utiliser les béquilles et corriger vos erreurs de débutant à l’utilisation de béquilles.

 
Genou
Bons réflexes

Pour votre retour de l’hôpital après l’opération, ne prévoyez aucun aménagement compliqué à votre domicile. Par contre, assurez-vous de disposer d’un agencement élémentaire de sécurité. Voici quelques simples astuces pour aménager votre intérieur, surtout pour les premiers jours suivants votre opération:

 
Scroll to Top